Comblement par injection d'acide hyaluronique des sillons nasogéniens


Comment se forment les sillons nasogéniens ?


Les sillons nasogéniens sont le fruit de plusieurs mécanismes qui participent à la formation de ceux-ci :

  • Une descente des volumes de la région des joues, qui viennent s’affronter à au volume de la région de la lèvre supérieur. La zone de jonction entre les deux zones est une zone de résistance, les volumes de la joue en tombant ont tendance à pousser vers l’extérieur contribuant à former le bourrelet supérieur du sillon nasogénien
  • Une perte de volume au niveau du tissu de soutien de la lèvre supérieure, qui contribue à marquer d’autant plus le sillon nasogénien en contraste avec l’accumulation de volumes issus des joues
  • L’action des muscles responsables du sourire contribue à marquer le pli du sillon nasogénien et à terme peut provoquer une véritable fracture cutanée, semblable à un pli de la main

L’intérêt principal du comblement par acide hyaluronique des sillons nasogéniens en médecine esthétique, est de prévenir l’apparition de cette fracture cutanée qui marquerait définitivement l’empreinte du sillon nasogénien sur la peau, en renforçant le tissu sous cutané et en empêchant le pli de se former.


Les sillons nasogéniens et leur entourage


La formation des sillons nasogéniens est intimement liée à l’évolution de l’ensemble des structures qui les entourent. Les pommettes en s’affaissant sont les premières causes de majoration des sillons nasogéniens. Les cernes et les vallées des larmes en se creusant contribuent à majorer la perception que l’on peut avoir des sillons nasogéniens.

On comprend ainsi que parfois le comblement par acide hyaluronique des sillons nasogéniens n’est pas toujours suffisant pour obtenir un résultat correct. Il peut même parfois être suffisant de ne traiter que les causes périphériques pour obtenir un résultat satisfaisant sur le comblement du sillon nasogénien, comme par exemple l'augmentation des pommettes par acide hyaluronique, ou encore le comblement de cernes creux.

 De plus en considérant les pommettes comme une entité triangulaire dont l’un des côtés serait le sillon nasogénien, il peut être dans certains cas souhaitable de surtout pas chercher à combler à tout prix le sillon, au risque de transformer complètement le visage et de créer un côté lisse artificiel qui ne correspond absolument pas à notre philosophie de prise en charge cherchant à préserver au maximum le naturel.

La recherche du naturel est notre priorité, le regard du médecin esthétique et son expérience sont là pour vous aider à vous orienter dans vos soins en fonction de vos souhaits.


Comment se déroule un comblement par acide hyaluronique des sillons nasogéniens ?


Ce traitement se déroule uniquement au cabinet du médecin esthétique, le docteur Sar sous sa responsabilité directe. Après évaluation initiale attentive et discussion approfondie sur vos attentes et sur ce qu’il faut attendre ou craindre de la technique, les injections sont réalisées progressivement, en recueillant à chaque étape votre opinion de manière à viser au plus juste votre satisfaction.

En fonction du diagnostic initial seule la zone du sillon nasogénien sera traitée, ou d’autres zones telles que les pommettes et les cernes peuvent bénéficier d’injections dans le même temps, de manière à pouvoir traiter les sillons nasogéniens dans leur ensemble et non pas dans une optique purement locale.

Les suites des injections sont habituellement simples, quelques rougeurs sont toujours possibles, des hématomes peuvent apparaître aux points d’injections. Les activités de la vie quotidienne sont tout à fait possibles immédiatement après les injections.

Les résultats sont visibles immédiatement, habituellement il est conseillé de répéter ces injections tous les 6 à 8 mois pour d’une part maintenir le résultat, et d’autre part prévenir l’apparition de fractures cutanées au niveau des sillons nasogéniens qui marqueraient la ride définitivement.

Nous vous recommandons de lire notre page concernant l'injection d'acide hyaluronique pour plus de renseignements sur le déroulement de ces soins.